Mon enfant travaille, que dois-je déclarer aux impôts ?


Votre ado s’apprête à faire ses premiers pas sur le marché de l’emploi cet été, mais vous ne savez pas quels sont les impacts sur votre déclaration d’impôts ? Nous répondons à vos questions en vous donnant des renseignements pratiques à savoir lorsqu'il/elle veut travailler.


Visez juste Visez Montréal Pacific World


À partir de quel âge mon enfant peut-il travailler ?



Au Québec, il n’y a pas d’âge minimum pour travailler. Cependant, selon l’âge, des restrictions s’appliquent :

  • Moins de 14 ans : l'employeur doit obtenir une autorisation écrite des parents.

  • Moins de 16 ans : les heures de travail du salarié doivent lui permettre d’être présent à l’école pendant les heures de classe et lui permettre d’être chez lui entre 23h et 6h (sauf cas exceptionnels).

  • Moins de 18 ans : Aucune restriction sur l’horaire de travail.


L’importance de déclarer ses revenus en tant que jeune


Tout d’abord, tant que votre ado n’atteint pas les 14 000$ par an, il n’est pas dans l’obligation de produire une déclaration de revenus. Cependant, il est hautement préférable que votre ado déclare ses revenus.

En effet, lorsque votre enfant travaillera, il aura des retenues d’impôts à la source sur son salaire. Alors, en déclarant ses revenus, il pourrait avoir droit à un

remboursement d’impôt.

Votre enfant peut aussi commencer à accumuler des droits de cotisation au REER qu'il pourra utiliser, ensuite, lorsqu'il aura un revenu imposable. De plus, ces droits sont reportables indéfiniment.


Les crédits d’impôts pour les parents


Comme dit auparavant, des retenues à la source peuvent apparaître sur la fiche de paie du jeune salarié alors que ce n’est pas une obligation de la part des employeurs. Il devra donc produire une déclaration fiscale le printemps suivant. Et dans certains cas, les parents pourraient avoir un crédit d’impôts.


Les ménages monoparentaux peuvent réclamer un crédit d’impôt fédéral qui équivaut à 15 % du montant de base (13 808 $ en 2021).

Pour les autres ménages, les parents peuvent laisser leurs enfants aller sur le marché du travail sans perdre leurs allocations familiales.

Comme vous pouvez le constater, la déclaration d'impôts de votre ado est fortement conseillé afin qu'il puisse bénéficier d'un remboursement d'impôts ou que vous profitiez (dans certains cas) d'un crédit d'impôts.




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout